Des tourbillons acoustiques pour manipuler et organiser des cellules individuelles,

article publié par Michaël Baudoin et son équipe dans la revue Nature Communication.

Ce résultat, à la fois scientifique et technologique, est le fruit d’un travail collaboratif interuniversitaire et industriel, impliquant notamment plusieurs groupes de notre laboratoire.

Équipes et structures impliquées :

Image réelle d’une pince acoustique tenue par une pince mécanique

Synthèse d’un vortex acoustique à l’aide d’un transducteur holographique en spirale et piégeage d’une cellule au centre du vortex

Cellules manipulées et organisées individuellement à l’aide d’une pince acoustique

Télécharger l’article dans la revue :
 https://rdcu.be/b6MVm

La sélection, la manipulation et le positionnement de cellules individuelles (ou de microorganismes) ouvre des perspectives sans précédent pour étudier leur comportement, leurs interactions, leur réponse à des sollicitations mécaniques (la mécanotransduction) ou encore les organiser dans la perspective de faire de l’ingénierie tissulaire.
Des chercheurs de l’IEMN en collaboration avec un chercheur de l’INSP ont démontré qu’il était possible d’utiliser des tourbillons ultrasonores pour piéger et manipuler des cellules individuelles avec des forces plus importantes que leurs homologues optiques, et ce sans les endommager. Ces tourbillons acoustiques sont synthétisés à l’aide d’électrodes holographiques déposés à la surface d’un matériaux actif piézoélectrique.