Articles

Offre d’emploi : Ingénieur d’Etudes BAP B, profil Ingénieur-e en élaboration de matériaux en couches minces

Lire la suite

Offre d’emploi Conception de systèmes électroniques

Nous recherchons un ingénieur ou docteur en conception de systèmes électroniques embarqués pour des applications textiles connectées (voir lien ci-dessous)

autonotex_drap_hopital_connecte

Le projet AUTONOTEX mis à l’honneur

Projets remarquables de @yncrea_hdf catégorie recherche : Autonotex, un drap d’hôpital connecté pour un meilleur suivi du patient 👏🏼 pic.twitter.com/TTVIkmflZL

Yncréa HautsdeFrance (@yncrea_hdf) 3 février 2017

Séminaire : RF-Sensors in Advanced Applications

Dr.-Ing. Christoph BAER & Ing. Birk HATTENHORST
Institute of Electronic Circuits
Ruhr-Universität Bochum, Universitätsstr. 150, ID 03/324
44780 Bochum – GERMANY

Lundi 23 April 2018 à 14h00
IEMN Salle du conseil – Villeneuve d’Ascq

Abstract :

RF-sensors and Radar systems found their way into civil and industrial applications decades ago. Since then, they reliably measure distances, velocities, and filling levels etc. contact free and with great accuracy. Lately, current trends and technological achievements pushed operating frequencies up to the millimeter wave range, which allows for the determination of various additional physical quantities. Consequently, these novel sensors can be utilized in numerous areas of process industry, civil protection, and daily life. Therefore, their main purpose will be the determination and investigation of environmental parameters that allow for the supervision of crucial system parameters and the interpretation of complex processes. The talk will give an overview on diverse RF‐sensors for different applications, which were explored at the Ruhr‐University Bochum within recent years. The presented sensor applications include: humanitarian demining, mmWave imaging, contact‐free gas sensing, as well as dust and particle determination for process industry and natural hazard protection. Next to the introduction of the numerous areas of application, the different sensor designs will be explained and their field applicability verified. Moreover, opportunities regarding student exchanges between Ruhr-University and Lille University will be introduced and discussed.

About the lecturers:
Christoph Baer received his diploma and doctor degree in electrical engineering at Ruhr-University Bochum in 2009 and 2015, respectively. From 2006 to 2015 he worked as a research engineer on radar systems and radar applications with the Krohne Group in Duisburg, Germany. Currently, Dr. Baer is postdoctoral researcher and academic counselor with the Institute of Electronic Circuits at Ruhr-University Bochum. He is author or co-author of more than 60 international publications and holds 8 international patents. His research interests include ground penetrating radar systems and concepts, methods for humanitarian demining, RF-material characterization and synthesis, sensors for avalanche science, and industrial microwave sensors. Dr. Baer is chairman of the IEEE SIGHT Germany Section.

 

 

Birk Hattenhorst was born in Lübbecke, Germany, in 1989. He received the M.Sc. degree in electrical engineering from the Ruhr-University Bochum, Bochum, Germany, in 2014. He has been a Research Assistant with the Institute of Electronic Circuits, Ruhr-University Bochum, since 2014. His current research interests include microwave measurement techniques, radar technology, antenna design, meta-materials and material characterization.

Wavely_oreille_connectee_La_Voix_du_Nord

WAVELY, «L’OREILLE CONNECTÉE» DES MACHINES ET DES VILLES

Un petit bruit peut être source de beaucoup d’ennuis. Les pilotes professionnels, les techniciens aguerris savent à quel point «écouter» un moteur, une machine permet de détecter une éventuelle anomalie. Nicolas Côté, acousticien, Alexis Vlandas, chargé de recherche au CNRS, et Marion Aubert, ancienne communicante, ont décidé d’en faire leur entreprise.

Publié le 15/12/2017, La Voix du Nord
Voix du Nord

Lire la suite

La-halle-CISIT-laboratoires-PHOTO-PIB

L’union fait la force de la recherche

Dans une région toujours aussi complexée par la faiblesse de sa recherche et développement (1,1 % du PIB régional contre 2,2 % en moyenne nationale), on ne peut que saluer l’ambition de rassembler sous un même toit les forces de la recherche publique.

Publié le 01/09/2017, La Voix du Nord
Voix du Nord

Lire la suite

Une nano-bague en or a-t-elle les mêmes propriétés mécaniques et électroniques que l’or massif ?

Communiqué paru sur le site du CNRS/INSIS
sur les travaux récents de Nicolas Clément sur les nanojonctions moléculaires à nanoplots d’or.
_________________________________________________________________________________

Une nano-bague en or a-t-elle les mêmes propriétés mécaniques et électroniques que l’or massif ?

Des chercheurs de l’IEMN, en collaboration avec des équipes belges et espagnoles, ont fabriqué des nanoparticules d’or de moins de 10 nanomètres puis ils ont étudié leur déformation sous la pointe d’un microscope à force atomique. La compréhension des paramètres modifiant les propriétés de ces nanoparticules permet d’envisager d’un nouveau jour leurs applications potentielles. Ces résultats ont été publiés dans la revue Nanoscale

Voir l’article complet

Faire progresser la recherche médicale grâce à la microtechnologie

Ce n’est plus de la science-fiction. Contre le cancer, d’invisibles dispositifs électromécaniques appelés Biomems permettront bientôt de dépister plus tôt la maladie et de mieux la combattre. Les Biomems qui ont connu un boom dans les années 1990 ne se limitent pas à diagnostiquer des patients.

Dispositifs microfluidiques fabriqués sur une galette de silicium. M. IBRAHIM, A. TREIZEBRE, A. VLANDAS, V. SENEZ/IEMN (c)

À l’IEMN, Vincent Senez et son équipe, en collaboration avec le Laboratory for Integrated Micro Mechatronic System (Unité Mixte Internationale du CNRS au Japon) reproduisent grâce aux mems l’environnement en 3D du cerveau afin d’y étudier les cellules cancéreuses.

Et, dans deux ans, ce sont les premières recherches cliniques en lien avec les patients qui pourront débuter. Non pas au Japon mais, au centre hospitalier universitaire de Lille. Un accord (Projet SMMIL-E) a été signé en juin pour y transférer les technologies biomems du Limms développées au sein l’université de Tokyo.

Lire la suite >

Des micromachines contre le cancer

Faire progresser la recherche médicale grâce à la microtechnologie

Dispositifs microfluidiques fabriqués sur une galette de silicium. M. IBRAHIM, A. TREIZEBRE, A. VLANDAS, V. SENEZ/IEMN (c)

Ce n’est plus de la science-fiction. Contre le cancer, d’invisibles dispositifs électromécaniques appelés Biomems permettront bientôt de dépister plus tôt la maladie et de mieux la combattre. Les Biomems qui ont connu un boom dans les années 1990 ne se limitent pas à diagnostiquer des patients.

À l’IEMN, Vincent Senez et son équipe, en collaboration avec le Laboratory for Integrated Micro Mechatronic System (Unité Mixte Internationale du CNRS au Japon) reproduisent grâce aux mems l’environnement en 3D du cerveau afin d’y étudier les cellules cancéreuses.

Et, dans deux ans, ce sont les premières recherches cliniques en lien avec les patients qui pourront débuter. Non pas au Japon mais, au centre hospitalier universitaire de Lille. Un accord (Projet SMMIL-E) a été signé en juin pour y transférer les technologies biomems du Limms développées au sein l’université de Tokyo.

Lire la suite >