Des ondes acoustiques pour faire glisser les liquides sur une surface

Image CNRS

Nos chercheurs ont développé un procédé actif breveté par la Satt Nord “qui favorise le glissement des gouttes en générant des ondes acoustiques à la surface du matériau. En effet, l’onde acoustique crée une déformation des gouttes qui réduit leur accrochage à la surface et facilite leur déplacement par simple gravité. L’avantage du procédé est que le niveau de vibration peut être adapté à l’état de surface, ce qui le rend moins sensible aux pollutions et irrégularités du matériau.” (extrait de la lettre Innovation du CNRS, daté du 25 juin 2020)

Ce procédé permet d’éliminer efficacement des gouttes présentes sur des surfaces et perturbant le fonctionnement d’un système, par exemple dans le cas d’un système optique dont la vision est troublée par l’accumulation de gouttelettes.

  • Le programme Glissactif porté par la SATT en collaboration avec un industriel de l’automobile travaille actuellement au développement de cette technologie.
  • Brevet « Procédé pour favoriser le glissement d’au moins une goutte sur un support », en copropriété CNRS/Université de Lille/ Centrale Lille, déposé le 09/12/2015 et étendu (WO2017097769) le 15/06/2017.
  • Voir la vidéo de la Satt : ici
  • Contact : michaël.baudoin@univ-lille.fr
Les ondes acoustiques peuvent aussi manipuler des objets.

Cf. “Des tourbillons sonores pour manipuler des objets à l’échelle microscopique”, lire sur cette recherche à l’IEMN : ici.