Séminaire : Ingénierie tissulaire et microsystèmes pour la biologie: entre organes-sur-puce et laboratoire-sur-puce

01/03/2019
10h30 – IEMN Laboratoire Central – Salle du conseil
Campus Cité Scientifique – Villeneuve d’Ascq

Guillaume PERRY
du Laboratoire d’Electronique et d’Electromagnétisme, Faculté des Sciences et d’Ingénierie, Sorbonne Université

Abstract :

Durant ce séminaire, je vais tout d’abord présenter quelques-uns des mes travaux en ingénierie tissulaire. Je démonterai que l’utilisation de structures 3D de graphene permet de générer du tissu hépatique en normoxie avec une forte viabilité [1]. Je discuterai aussi de la formation de tissu osseux en fonction du type de substrat et sa fonctionnalisation de surface qui sont particulièrement important afin de contrôler la différentiation de cellules souches mésenchymateuses en ostéocytes. Ensuite, je présenterai la démarche qui m’a conduit à développer mon projet de recherche sur le glomérule-sur-puce et quelles sont ses verrous technologies actuels [2]. Je présenterai aussi les différents travaux que nous sommes en train de réaliser au laboratoire d’électronique et d’électromagnétisme sur le développement d’un microsystème de détection magnétique pour l’immunologie.

[1] Loeblein, Perry et al., Advanced Healthcare Materials, 2016, 5 (10), 1177-1191
[2] Perry et al., Integrative Biology, 2018, 10 (11), 680-695