Plate-forme Centrale de Micro Nano Fabrication (CMNF)

Contact : Bertrand GRIMBERT
bertrand.grimbert@iemn.univ-lille1.fr
03 20 19 78 43

Fabrication en salle blanche ISO6 de composants en micro-nanotechnologie, du matériau innovant au système complet: croissance de matériaux, dépôts chimiques ou physiques, gravures, lithographies optique et électronique, métrologie, mise en boitier

 

Plate-forme Caractérisation Haute Fréquence

Contact : Sophie ELIET
sophie.eliet@iemn.univ-lille1.fr
03 20 19 79 30

Evaluation de performances électriques sous pointes coplanaires de composants électroniques issus de filières technologiques variées (Si, InP, GaN..), dans une large gamme de fréquences (DC à 2500 GHz), de températures (5K à 500K), en puissance et en bruit

 

Plate-forme Microscopie Champ Proche

Contact : Dominique DERESMES
dominique.deresmes@iemn.univ-lille1.fr
03 20 19 78 63

Observation et manipulation des atomes et objets de taille nanométrique. Suivi de procédés technologiques et de croissance de matériaux. Nanocaractérisation physique de matériaux et nanostructures (électrique, magnétique, mécanique, chimique,…)

 

Plate-forme Compatibilité Electro Magnétique (CEM)

Contact : Lamine KONE
lamine.kone@univ-lille1.fr
03 20 33 70 49

Recherche et étude de nouvelles méthodologies de mesure en CEM, formation et conseil aux techniques de caractérisation d’antennes et de mesure CEM. Pré-certification CEM, conseils pour mise en conformité suivant les directives européennes (marquage CE).

 

Plate-forme Systèmes de communication avancés

Contact : Redha KASSI
redha.kassi@iemn.univ-lille1.fr
03 62 53 16 22

Expertise scientifique et technique dans l’évaluation des systèmes complexes communicants: simulation, conception, réalisation, programmation et caractérisation.

 

Depuis sa création en 1992, l’IEMN s’est toujours efforcé de fournir à ses chercheurs les moyens matériels indispensables à leurs travaux, en concentrant des moyens lourds au Laboratoire Central de l’Institut à Villeneuve d’Ascq.

Notons par ailleurs, qu’une partie importante de ces moyens est ouverte à la communauté scientifique dans le cadre du réseau Renatech des grandes centrales par le biais d’une cellule accueil projets.