La Recherche

Rassembler dans une structure unique physiciens, électroniciens et acousticiens, faire travailler ensemble des chercheurs ayant des cultures, des démarches et des objectifs différents, construire une continuité de connaissances et de savoir faire allant des problèmes fondamentaux aux applications caractérise aujourd’hui une des spécificités de notre institut.

Dans un contexte international très concurrentiel nous conduisons une double stratégie visant à conforter notre expertise sur des thèmes d’excellence mais également à soutenir des activités résolument nouvelles, bases de ruptures potentielles, pour lesquels nous pensons pouvoir jouer les premiers rôles à l’avenir.

Notre politique scientifique repose sur un équilibre entre acquisition de connaissances et applications. Un tiers environ de notre activité concerne des recherches non appliquées, ou aux applications lointaines, qui constituent la base du ressourcement et du renouvellement des compétences scientifiques et technologiques de l’institut. Les deux tiers restants concernent un accompagnement de la R&D industrielle pour des applications à moyen terme (avec les grands groupes principalement) ou plus court terme (avec les PMI-PME) pour lesquelles nous proposons des dispositifs et des procédés innovants aux performances surpassant l’état de l’art.

L’activité scientifique de 20 groupes de recherches de l’institut est stucturée en cinq axes :

  1. les matériaux et les nanostructures
  2. les microtechnologies et les microsystèmes
  3. la micro, nano et optoélectronique
  4. les circuits et systèmes de télécommunications
  5. l’acoustique

L’activité de recherche de l’IEMN repose sur des moyens technologiques lourds dont les performances se situent au meilleur niveau européen :

Les buts de la recherche à l’IEMN sont d’exceller dans la production de connaissance nouvelles, dans la formation d’étudiants doctorants et post doctorants, et dans le transfert des connaissances vers les milieux économiques.