IEMN : Le premier français lauréat de la médaille de l’UNESCO

Le Professeur Philippe Pernod, premier français lauréat de la médaille de l’Unesco pour sa contribution au développement des nanotechnologies


Philippe Pernod, Professeur à l’Université de Lille,  directeur de la recherche à l’IEMN,  directeur de la valorisation et de l’innovation de Centrale Lille, ainsi que sept autres éminentes personnalités scientifiques américaine, chinoise, japonaise et russes, ont reçu la médaille de l’UNESCO pour leur « contribution au développement des nanosciences et nanotechnologies », aux quartiers généraux de l’UNESCO à Paris. Il est le premier français à recevoir cette médaille.

Il est le 1er français à recevoir cette médaille, remise chaque année par I. Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO, à d’éminents scientifiques, des personnalités publiques ou morales ayant contribué au développement des nanosciences et des nanotechnologies. Le Professeur Isamu Akasaki, prix Nobel de Physique 2014, faisait également partie des lauréats 2016.

Philippe Pernod, co-fondateur d’un laboratoire international associé (France-Russie)

©Natalia Medvedeva – Photographe professionnel à Paris

La médaille reçue par Philippe Pernod met en lumière le succès du groupe de recherche AIMAN-FILMS qu’il a constitué à l’Institut d’Electronique, Microélectronique et Nanotechnologie (IEMN – UMR 8520) et des 25 ans de fructueuses collaborations internationales de recherche avec de prestigieux Instituts et Universités dans différents pays.

Des collaborations qui ont, par exemple, donné lieu à la création, par Philippe Pernod conjointement avec le Professeur Vladimir Preobrazhensky, du Laboratoire International Associé LIA LEMAC/LICS (France-Russie) en 2005, dont Centrale Lille, l’Université de Lille 1 Sciences et technologies et le CNRS sont les principaux fondateurs et piliers côté français. Les membres fondateurs du côté russe sont : l’Académie des Sciences de Russie (représentant le Centre de Recherche sur les Phénomènes Ondulatoires de l’Institut de Physique Générale et ’Institut de Radio-Ingénierie et d’Electronique), la Fondation Russe pour la Recherche Fondamentale, l’Université d’Etat de Russie (MIREA), l’Université d’Etat Ogarev de Mordovie, et l’Université VI Vernadsky de Taurida. Les résultats du LIA LEMAC/LICS sont remarquables : plus de 40 chercheurs, plus 600 mois d’échanges de chercheurs totalisés, et une production scientifique dépassant les 250 articles de revues internationales, 300 conférences, 10 brevets, 40 thèses et dizaine de postdoctorants. Philippe Pernod tient donc à partager cette distinction avec tous les membres du LIA LEMAC/LICS et du groupe AIMAN-FILMS, « c’est leur formidable esprit collaboratif et la grande qualité de leurs contributions scientifiques, qui sont mis à l’honneur au travers de cette distinction ».

Philippe Pernod tient donc à partager cette distinction avec tous les membres du LIA LEMAC/LICS et du groupe AIMAN-FILMS, « c’est leur formidable esprit collaboratif et la grande qualité de leurs contributions scientifiques, qui sont mis à l’honneur au travers de cette distinction ».

Cette médaille souligne enfin les différentes formations et conventions d’échanges mises en place par Philippe Pernod dans les domaines des micro-nano-technologies, ondes et applications comme l’option d’approfondissement de la formation centralienne « ondes, micro-nanotechnologies et télécommunications », et le master « micro-nanotechnologies » co-accrédité conjointement par Centrale Lille et l’Université de Lille 1. Ce sont ainsi plus de 300 étudiants qui ont été formés au meilleur niveau dans ces domaines et qui ont pu bénéficier des retombées des activités de recherche et du réseau de collaborations internationales développés.